Bilan de mi année : pas de répit pour les consommateurs et les entreprises ! Reviewed by François Nadeau on . 7 juillet 2022 L’année 2022 s’est déroulée jusqu’ici en trois temps. Elle a débuté sur un air de déjà vu, avec une importante vague de Covid, des mesures sanita 7 juillet 2022 L’année 2022 s’est déroulée jusqu’ici en trois temps. Elle a débuté sur un air de déjà vu, avec une importante vague de Covid, des mesures sanita Rating: 0

Bilan de mi année : pas de répit pour les consommateurs et les entreprises !

7 juillet 2022

L’année 2022 s’est déroulée jusqu’ici en trois temps. Elle a débuté sur un air de déjà vu, avec une importante vague de Covid, des mesures sanitaires strictes, et le tout accompagné d’un début d’invasion russe en Ukraine. Tranquillement, les mesures se sont effacées pour laisser place à une reprise complète des activités. Combinée à différents facteurs (guerre en Ukraine, confinement en Chine, etc.), cette reprise a malheureusement contribué à une hausse prononcée de l’inflation.

Reprise des activités : des gagnants et des perdants

Peu à peu au cours du printemps, les mesures sanitaires ont été relâchées, ce qui a permis un certain retour à la normale dans plusieurs domaines. Cette reprise a fait des gagnants comme des perdants. On a pu assister notamment au retour des spectacles de grande envergure et des festivals, à une reprise du tourisme et à un retour de plusieurs employés dans les tours à bureaux. Tout cela a eu un effet positif sur l’achalandage des centres-villes, délaissés depuis deux ans.

En contrepartie, certaines organisations ayant vu leurs activités fleurir durant la pandémie ont encaissé le contrecoup de la reprise. C’est le cas notamment de Netflix, qui ont tous les deux perdu des abonnés, une réalité à laquelle elles n’étaient pas habituées.

Quelques mois plus tôt, c’est Facebook qui annonçait une perte d’abonnés pour la première fois de son histoire. Comme à chaque année, Facebook a été au cœur de l’actualité, entre autres en raison d’une chute vertigineuse du cours de son action ainsi que de ses projets de développement en lien avec la métaverse.   

Une pandémie qui a bouleversé les habitudes

Dans les prochains mois, il sera intéressant de voir ce qui restera des habitudes prises durant les confinements des deux dernières années.

Pour ce qui est des habitudes de travail, le télétravail imposé se transforme peu à peu en télétravail volontaire. Comme bien d’autres sujets depuis deux ans, le travail à distance pourrait créer des divisions entre une part de la population (40%) qui peut en bénéficier, et l’autre portion qui ne peut pas en jouir.

Toujours sur le sujet du télétravail, un questionnaire mené par la Chaire BMO en diversité et gouvernance auprès de 29 000 répondants révélait que 84 % des employés se disent plus efficaces en télétravail et que 80 % souhaitent poursuivre après la pandémie.

Avec la pénurie de main-d’œuvre qui s’intensifie, les managers devront s’assurer d’être à l’écoute des besoins de leurs employés en termes de mode d’organisation du travail, car ces derniers ont souvent l’embarras du choix en termes d’emplois. Le nom de la récente campagne de recrutement de la chaîne de restaurants McDonald’s, « Passez-nous en entrevue », est d’ailleurs très révélateur de ce nouveau rapport de force entre employé et employeur.

Une confiance ébranlée

Pour le reste de l’année, le sujet de l’inflation devrait demeurer dans l’actualité, alors que celui d’une possible récession à venir devrait prendre de plus en plus de place. Cela n’aura certainement pas un effet positif sur le comportement des consommateurs.

Si les consommateurs semblent plutôt pessimistes quant aux mois à venir, cela ne semble pas être le cas pour les managers marketing. Selon un sondage mené au printemps par l’agence dentsu auprès de plus de 500 responsables marketing au Canada et aux États-Unis, 77% des répondants se disent optimistes par rapport au futur de l’économie dans les 12 prochains mois. Une grande majorité d’entre eux pensent également augmenter leur budget marketing. De bonne augure !

A propos de l'auteur

François Nadeau
Analyste marketing

Diplômé du MBA en marketing de l'Université Laval, je travaille présentement en tant qu'analyste marketing. Je me passionne pour tout ce qui touche les nouvelles technologies et les nouveaux médias. Courriel: fnadeau@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page