Comment collaborer avec des créateurs pour amplifier la visibilité de votre marque Reviewed by Kévin Deniau on . 8 mars 2023 Pour le 7e épisode du Social Show — le podcast dédié à la création de contenu en partenariat avec Isarta —, l'animateur Francis Jette nous emmène da 8 mars 2023 Pour le 7e épisode du Social Show — le podcast dédié à la création de contenu en partenariat avec Isarta —, l'animateur Francis Jette nous emmène da Rating: 0

Comment collaborer avec des créateurs pour amplifier la visibilité de votre marque

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Social-Show-Thumbnail-Youtube-Antho-1280-×-720-px-1024x576.png.

8 mars 2023

Pour le 7e épisode du Social Show — le podcast dédié à la création de contenu en partenariat avec Isarta —, l’animateur Francis Jette nous emmène dans les coulisses de la création de contenu TikTok, en interview l’influenceur Antho Tran, qui possède 250 000 abonnés TikTok et qui est aussi cofondateur du Gala InfluenceCreation.

Un peu à la manière d’Obélix, Antho Tran est tombé jeune dans la marmite des réseaux sociaux, ayant commencé à produire du contenu sur YouTube dès l’âge de 13 ans. Après avoir bâti une communauté de 100 000 abonnés autour du jeu Clash Royal, il délaisse la plateforme en 2020 pour se réinventer sur TikTok. Voici comment il explique sa transition :

Sur YouTube, ma communauté provenait principalement de France, de Belgique et d’autres pays francophones. Je voulais connecter avec une audience et des créateurs plus proches de moi, physiquement. Puis je voulais travailler avec des marques qui étaient au Québec. À ce moment-là, TikTok était la plateforme qui présentait le plus d’opportunités [de développer rapidement un auditoire] en raison de la manière dont la plateforme fonctionne, tout simplement. »

Quand Antho Tran parle de «la manière dont elle fonctionne», il fait référence au fait que TikTok récompense la pertinence du contenu et non le nombre d’abonnés. Une vidéo peut généralement devenir virale et atteindre une audience, peu importe son bassin d’abonnés.

Une fine ligne

[Sur Tiktok], c’est l’idée qui est clé. Peu importe ton hook, peu importe comment ta vidéo se déroule, si ton idée est bonne, si ton concept est bon, ça va faire le travail. Il faut seulement s’assurer que le monde comprenne ton concept dès le début de la vidéo. »

Après avoir testé différents concepts, Antho Tran s’est principalement imposé sur TikTok avec des vidéos de dégustation où il donne un avis «honnête» et nuancé sur des restaurants de la région de Montréal. Selon lui, c’est ce qui lui a permis d’obtenir ses premières collaborations avec des marques.

J’allais naturellement vers les marques. Les gens étaient habitués de me voir près des marques. J’imagine que pour une entreprise, c’est plus facile de faire confiance à un créateur qui s’affiche déjà avec des produits. »

Antho Tran se promène sur cette fine ligne entre «critiquer les marques» et leur donner la visibilité qu’elles recherchent. L’année dernière, il s’était donné comme objectif de faire une collaboration avec Ricardo. De manière très méthodique, il a imaginé un séquence simple qui procurerait au populaire chef québécois une grande visibilité en investissant peu d’effort. Il a proposé à Ricardo de lui cuisiner une recette de son propre livre – qu’il cherchait justement à promouvoir – et d’en faire une critique sur TikTok.

[Quand j’envisage une collaboration avec une marque], je veux qu’on ait un win win win : un win pour mon audience, un win pour moi et un win pour la marque.

Tous les critères étaient ici remplis : Ricardo a obtenu de la publicité pour son livre de recettes, Antho Tran a pu cuisiner pour le mythique chef québécois et les fans de Antho Tran ont pu voir ce dernier recevoir la critique gentille d’une star de la gastronomie.

L’originalité, c’est payant

Ce qui ressort de l’entrevue avec Antho Tran, c’est son éthique de travail. Et le fait qu’on ne peut pas «prendre de raccourci» quand on veut produire du contenu pertinent sur les réseaux sociaux.

Oui, parfois j’utilise des techniques pour déjouer l’algorithme et obtenir plus de vues, confie-t-il. Toutefois, avec mon expérience, je me rends compte des limites de cette approche. Ta vidéo peut devenir virale, mais elle va se retrouver dans la page de quelqu’un qui ne voulait pas nécessairement voir ton contenu ; ça peut nuire à ton contenu sur le long terme. »

Le vrai «hack», poursuit-il, c’est de viser l’originalité, de tourner en faisant plusieurs prises, en faisant du montage, en peaufinant et peaufinant, quitte à retirer la vidéo en ligne pour l’éditer à nouveau.

Les marques ont intérêt imaginer leur propre concept plutôt que de copier ce que fait le concurrent, ajoute-t-il. C’est toujours gagnant de voir une marque faire quelque chose de différent», conclut-il, de manière fort inspirante.

Ses sources d’inspiration : Paul Logan et Mr Beast. Pour savoir ce qu’Antho Tran aime de ces créateurs de contenu plus grand que nature… il suffit maintenant d’écouter l’épisode complet du Social Show!


A propos de l'auteur

Kévin Deniau
Journaliste numérique - Isarta Infos

Passionné par le marketing et les nouvelles technologies, Kévin a travaillé en tant que journaliste économique. Il a également été entrepreneur. Vous pouvez le contacter sur Twitter @kdeniau ou par courriel kevin.deniau@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page