3 séries pour inspirer ou divertir les professionnels RH Reviewed by Philippe Jean Poirier on . 22 juin 2022 L’été arrive à grands pas, avec l’habituel ralentissement des mandats dans plusieurs secteurs d’activités. Pour certains professionnels, c’est le m 22 juin 2022 L’été arrive à grands pas, avec l’habituel ralentissement des mandats dans plusieurs secteurs d’activités. Pour certains professionnels, c’est le m Rating: 0

3 séries pour inspirer ou divertir les professionnels RH

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 12540607-1024x576.jpg.

22 juin 2022

L’été arrive à grands pas, avec l’habituel ralentissement des mandats dans plusieurs secteurs d’activités. Pour certains professionnels, c’est le moment de remettre leur bureau en ordre et pourquoi pas, prendre un peu de recul et réfléchir à leur pratique. Voici 3 suggestions de séries de fiction pour inspirer ou divertir gestionnaires et professionnels RH.

1 – Ted Lasso (Apple TV+)

Ted Lasso est un entraîneur de football américain ayant été recruté pour sauver un club de foot européen (AFC Richmond) et lui redonner son lustre d’antan. Vous avez bien lu : un entraîneur de football américain qui s’improvise entraîneur de soccer… Le prémisse de la série, légèrement tirée par les cheveux, a pour fonction de montrer comment la philosophie de gestion de Ted Lasso transcende le sport ou la culture d’une organisation.

L’entraîneur Lasso incarne le parfait « gestionnaire » de notre époque: il dégouline d’authenticité, de bienveillance, d’empathie et de résilience. Doté d’une bonne humeur et d’un optimisme « à toutes épreuves », il cherche à exploiter les motivations intrinsèques de chaque joueur, afin de les amener à donner leur plein potentiel.

Et vous savez quoi: ça marche. Du moins, ça donne le goût d’y croire. Croire que la bienveillance est un bien meilleur outil pour « élever » les membres d’une équipe – à force de renforcement positif, le plus souvent, mais pas toujours – que des pratiques autoritaires ou dénigrantes. Deux saisons à voir sur Apple TV+.

Pour vous mettre en appétit, voici trois citations de Ted Lasso:

Relever un défi, c’est un peu comme faire du cheval, non? Si tu ne ressens pas d’inconfort en le faisant, tu le fais probablement de la mauvaise façon.»

Comme un grand a déjà dit, plus on travaille fort, plus on devient chanceux.»

Si l’Internet nous a appris une chose, c’est qu’il est parfois plus facile de dire le fond de sa pensée de manière anonyme.»

2 – Our flag means Death (HBO Max)

Un patron peut-il être trop gentil, trop compréhensif, trop bienveillant…? C’est la question posée par David Jenkins, l’auteur de la surprenante série Our flag means death (Le pirate gentleman en français), lancé par HBO en mars 2022.

À l’époque de la piraterie, un aristocrate nommé Stede Bonnet délaisse le confort de son château pour devenir pirate, mais un pirate « gentil », qui a la sécurité très à coeur, qui refuse de rudoyer son équipe et qui ne cherche que des missions « sûrs » pour limiter les dommages et les pertes de vie. Si bien que, au début de l’histoire, ce bateau vogue gaiement sur l’océan et n’attaque personne.

Rapidement, la grogne se fait sentir parmi son équipage assoiffé de gloire, de sang et de butins. Les événements forceront le pirate gentlemen à assumer un leadership plus ferme, sans pourtant perdre de sa sensibilité. Une réflexion des plus intéressantes, pour un gestionnaire qui se demande comment composer avec les différentes personnalités de son équipe tout en exerçant un leadership « bienveillant ».

3 – Human Resources (Netflix)

Dans un tout autre registre, les auteurs de la série d’animation complètement disjonctée « Big Mouth » ont eu la permission de Netflix pour explorer l’univers adulte de l’un de leurs personnages « hormonaux ». Sur Google, on décrit la série de la manière suivante:

Human Resources présente la vie quotidienne des « monstres hormonaux », « chats de la dépression », « sorciers de la honte » et autres créatures qui aident les humains à traverser chaque étape de leur vie : puberté, parentalité et même crépuscule de l’existence. »

Les personnages, tous plus étranges les uns que les autres, se retrouvent chaque jour au bureau pour tenir les propos les plus scandaleux que l’on puisse imager autour des cubicules et à la machine à café. Anti-politiquement correcte à souhait, cette série fera jubiler les Richard Martineau de ce monde, qui pensent que « l’on ne peut rien dire » en société et au boulot.

Plus sérieusement, cette série tente de trouver des compromis, des « raisons communes » au sein d’une équipe où les membres ont des désirs diamétralement opposés. Voici comment Nick Kroll, un des auteurs de la série, décrit la proposition:

Avec des adultes, ça permet d’explorer de nouveaux sujets. Par exemple, l’épisode sur la formation de sensibilité [premier épisode] nous a permis de parler de ce que sont devenus les milieux de travail : il y a des choses qui ne passent plus aujourd’hui, probablement avec raison. La beauté d’avoir des monstres et des créateurs comme personnages principaux est que l’on peut exagérer les situations pour les rendre ridicules, tout en explorant l’idée que tous n’ont pas la même culture de travail au bureau. Et donc, comment les monstres hormonaux peuvent-ils donner libre cours à leurs pulsions sexuelles tout en demeurant respectueux de leurs collègues?»

Bonne écoute!

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Email: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page