Comment redonner du sens à l’heure du déjeuner au bureau ? Reviewed by Philippe Jean Poirier on . (Source : Monstera Production, Pexels) 23 novembre 2023 La sortie de pandémie est tout sauf un retour à la normale. De nouvelles habitudes se sont prises au tra (Source : Monstera Production, Pexels) 23 novembre 2023 La sortie de pandémie est tout sauf un retour à la normale. De nouvelles habitudes se sont prises au tra Rating: 0

Comment redonner du sens à l’heure du déjeuner au bureau ?

(Source : Monstera Production, Pexels)

23 novembre 2023

La sortie de pandémie est tout sauf un retour à la normale. De nouvelles habitudes se sont prises au travail, incluant le fait se présenter au bureau seulement quelques jours par semaine. Dans ce contexte, l’heure du déjeuner en présentiel est nécessairement différente. Annie Boilard, présidente du Réseau Annie RH, propose d’en faire un levier pour ramener les employés au bureau.

Récemment, Annie Boilard s’est rendu compte que le rapport qu’entretenaient les travailleurs avec l’heure du lunch a changé. Selon elle, certains se sentent à la fois «nostalgiques» et déconnectés de l’esprit de camaraderie qui régnait à l’époque prépandémique de plein présentiel. Alors que d’autres – qui faisaient jadis cavalier seul – ne manquent plus une occasion de socialiser à l’heure du lunch.

Je vois des gens qui, avant la pandémie, mangeaient leur sandwich devant leur ordinateur et qui vont aujourd’hui prendre le temps de manger avec leurs collègues, lorsqu’ils sont au bureau, » constate-t-elle.  

La consultante RH y voit une opportunité pour les employeurs.

D’un côté, il y a encore beaucoup de gens qui pestent contre l’idée de travailler au bureau. Les employeurs sont encore à chercher des stratégies pour donner du sens à ces journées en présentiel. Avoir un bon moment sur l’heure du repas, c’est une façon d’amener les gens en présentiel, de leur donner le goût de venir au bureau. C’est un levier à ne pas négliger. »

Pas besoin d’invitation formelle

Les vertus sont nombreuses pour un manager : cela permet de prendre le pouls et l’état d’esprit de son équipe. Mais aussi, pour les membres d’une même équipe, d’apprendre à se connaître et développer des liens à travers des sujets qui ne sont pas nécessairement reliés au travail.

En tant que manager d’une équipe, une erreur à éviter serait de manger à son ordinateur. Ça envoie le mauvais message. Les gens vont avoir moins tendance à se regrouper. » 

Pas besoin d’envoyer une invitation formelle, précise la consultante. L’idée est de créer une occasion. Le gestionnaire peut simplement annoncer qu’il sera à la cafétéria sur l’heure du midi et inviter ses collègues. 

Pendant cette heure de pause, on peut simplement converser ou organiser une activité : il y a des équipes de travail qui décident d’utiliser une partie du temps pour faire de l’exercice, souvent une marche à l’extérieur. D’autres font une activité relaxante, comme du yoga. D’autres encore vont jouer aux cartes ou à un jeu de société. Et évidemment, on peut alterner les activités; on n’a pas besoin d’avoir une tradition immuable de lunch en lunch, » détaille Annie Boilard.

La décision de se joindre ou non au groupe est libre à chacun. Et cette décision doit être respectée, insiste la consultante. Certaines personnes choisiront de participer au déjeuner « à l’occasion », et c’est très bien ainsi.

Les rencontres du midi ouvre la porte à de belles discussions, conclut la consultante. Ça peut éventuellement convaincre certaines personnes que le retour au bureau vaut la peine, en fin de compte!»


Découvrez nos formations :

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Email: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page