Les 2 erreurs fondamentales d’une présentation PowerPoint à éviter Reviewed by Philippe Jean Poirier on . Surcharger une diapositive force l'audience à lire plutôt qu'à écouter la présentation, ce qui la distrait du message essentiel, explique Sophie Morfaux, consei Surcharger une diapositive force l'audience à lire plutôt qu'à écouter la présentation, ce qui la distrait du message essentiel, explique Sophie Morfaux, consei Rating: 0

Les 2 erreurs fondamentales d’une présentation PowerPoint à éviter

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est D80_6112-1024x683.jpg.
Surcharger une diapositive force l’audience à lire plutôt qu’à écouter la présentation, ce qui la distrait du message essentiel, explique Sophie Morfaux, conseillère stratégique et formatrice Isarta

1er février 2023

Les présentations PowerPoint peuvent être redoutablement efficaces… lorsqu’elles sont bien construites. La conseillère stratégique et designer de communications, Sophie Morfaux, partage sa grande maîtrise de PowerPoint dans le cadre d’une formation Isarta intitulée Communiquer avec PowerPoint : mettre en valeur votre discours. Elle nous livre en primeur deux erreurs communes – pourtant fondamentales – dans la composition d’une présentation PowerPoint. L’une sur le fond, l’autre sur la forme. 

1. Se concentrer sur l’outil plutôt que le message 

La première erreur identifiée par Sophie Morfaux est de se plonger trop rapidement dans l’outil – PowerPoint – avant même d’avoir clarifié l’objet de sa communication. Avant de chercher des titres accrocheurs et des images divertissantes, il faut commencer par savoir ce qu’on veut dire.  

Souvent, on a tendance à communiquer sans prendre le temps de savoir vraiment ce qu’on veut communiquer. Qu’est-ce que l’on veut que l’audience retienne ? Quel est le message essentiel ?»  

Pour structurer son message, il faut revenir aux bases de la communication, soit composer une introduction, développer des arguments, synthétiser et vulgariser sa pensée.  

Il faut rapidement expliquer à l’audience pourquoi la présentation les concerne, rappelle Sophie Morfaux. Si on ne lui explique pas pourquoi on parle d’un sujet, on perd rapidement son attention. Et si vous avez besoin qu’elle passe à l’action à la fin de votre présentation, vous avez manqué votre coup.» 

2. Surcharger les diapositives 

La deuxième erreur fondamentale porte sur la manière de communiquer ses idées avec un support visuel. Avec un outil comme PowerPoint, la tentation est grande de tout écrire sur les diapositives. Pour s’aider soi-même, en cas de trou de mémoire ou parce qu’on croit que l’audience va mieux retenir notre message – parce que « tout est écrit ». 

Si on met trop de textes sur nos diapositives, l’audience va passer son temps à lire et à essayer de comprendre ce qui est écrit plutôt que de nous écouter, nous. Cela crée de la confusion sur ce qui est le message essentiel à retenir. Idéalement, on se limite à une idée ou à un message par diapositive, que l’on s’applique à expliquer oralement. » 

Pour éviter que le cerveau « s’endorme », Sophie Morfaux conseille de diversifier les contenus, en incluant à sa présentation des images, de la vidéo et des graphiques avec des chiffres clés. De plus, elle invite les utilisateurs à se familiariser avec la « règle des tiers », propre au graphisme et à la photo.  

Pour respecter ces proportions, j’utilise un tableau qui occupe toute la grandeur de la diapositive et je le divise en trois colonnes et trois rangées, conseille-t-elle. L’oeil est naturellement attiré vers chaque élément d’information, peu importe comment je dispose mon texte et mes images selon cette grille. »    

Voilà un des précieux conseils qu’il est possible d’entendre dans sa formation à venir. En conclusion, la conseillère stratégique ajoute une « troisième erreur commune » lors de la création d’une présentation PowerPoint : ne pas répéter, ne pas pratiquer au moins une fois sa présentation à haute voix pour soi-même ou à un collègue. 

En faisant notre présentation devant un tiers, les passages qui manquent de clarté ou les transitions défaillantes sautent rapidement aux yeux! »  


Découvrez la formation de Sophie Morfaux sur Isarta :

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Email: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page