Médias sociaux : découvrez le truc d’Alexandre Comtois pour vaincre sa peur de publier une vidéo Reviewed by Philippe Jean Poirier on . Alexandre Comtois, coach d'affaires et créateur du balado Business Liberté (source : Facebook) 29 mai 2023 Le coach d’affaires Alexandre Comtois propose une mét Alexandre Comtois, coach d'affaires et créateur du balado Business Liberté (source : Facebook) 29 mai 2023 Le coach d’affaires Alexandre Comtois propose une mét Rating: 0

Médias sociaux : découvrez le truc d’Alexandre Comtois pour vaincre sa peur de publier une vidéo

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 289805987_698768924542965_5189386455660098526_n-1024x1024.jpg.
Alexandre Comtois, coach d’affaires et créateur du balado Business Liberté (source : Facebook)

29 mai 2023

Le coach d’affaires Alexandre Comtois propose une méthode simple – axée sur des attentes réalistes – pour « vaincre » sa peur de publier des vidéos en ligne. Il explique le tout dans une récente publication LinkedIn. L’astuce est d’autant plus intéressante qu’elle fait écho à un conseil donné par Mélanie Halley, lors d’un récent balado du Social Show.

La technique d’Alexandre Comtois se présente comme un défi : faire une vidéo par jour pendant 30 jours, avec une personne de confiance, sur des sujets qui touchent notre expérience, mais sans publier. Voilà le secret.

[Fais la vidéo] un peu comme si tu parlais à un ami – tu choisis un sujet qui te passionne et c’est super important : tu ne le publies pas. Tu fais une vidéo en commençant le matin, avec ton téléphone, tu te filmes, tu ne la montres à personne et tu ne la publies pas. »

À la limite, ajoute-t-il, il n’est même pas nécessaire de regarder ses vidéos immédiatement après la captation. On les accumule et on regarde la progression, à la fin de la semaine.

Ce qui est important, c’est de se regarder sans se juger, précise-t-il. L’objectif n’est pas de réussir [la vidéo parfaite], ou même d’être à l’aise en 30 jours, c’est seulement de le faire. La réussite est dans l’effort : tu as fait 30 vidéos en 30 jours. »

Ajouté au fait de ne pas publier, Alexandre Comtois ajoute un ingrédient au contexte de production. Il suggère de filmer la vidéo avec une personne de confiance, sous forme de conversation, sans regarder direction la caméra. À la manière d’un balado, en quelque sorte.

Cet élément est pour te faire réaliser à quel point, quand il n’y a pas de caméra, t’es quand même pas pire pour parler. C’est la christie de caméra qui te bloque et c’est le christie de jugement des autres quand tu publies. »

Essentiellement, le coach d’affaires propose une démarche pour oublier la présence de caméra.

Quand tu parles sans penser à la caméra, tu vas voir à quel point t’es à l’aise, t’es bien, t’es confortable. L’idée, c’est de le faire encore, et encore, et encore, et de persévérer. Et surtout, c’est d’essayer d’avoir un peu d’empathie, du recul, puis surtout de constater tes efforts.

Après un mois de tournage incognito, Alexandre Comtois suggère de passer à l’étape suivante, qui serait de publier sur les médias sociaux, mais seulement si on se sent prêt.

Tout d’un coup, ça va devenir très concret ! », conclut-il.

Ne reste plus qu’à tester la méthode. Des volontaires?


Découvrez nos formations :

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Email: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page