Productivité et télétravail : trompez votre cerveau, faites lui croire que vous êtes au bureau ! Reviewed by Philippe Jean Poirier on . 22 mars 2021 Après une année de télétravail, de nouvelles stratégies émergent pour demeurer productif à la maison. L’une d’elles : établir des rituels visant à 22 mars 2021 Après une année de télétravail, de nouvelles stratégies émergent pour demeurer productif à la maison. L’une d’elles : établir des rituels visant à Rating: 0

Productivité et télétravail : trompez votre cerveau, faites lui croire que vous êtes au bureau !

22 mars 2021

Après une année de télétravail, de nouvelles stratégies émergent pour demeurer productif à la maison. L’une d’elles : établir des rituels visant à faire croire à notre cerveau que nous sommes au bureau plutôt qu’à la maison.

Avant Noël, nous avions évoqué la tendance du « faux transit », où des employés en télétravail sortaient prendre une marche avant et après leur journée de travail, afin de marquer un coupure entre la vie personnelle et leurs obligations professionnelles.

La stratégie prend tout son sens, lorsque l’on sait que 44 % des employés en télétravail identifie l’absence de séparation entre le travail et la vie privée comme principale source de stress en télétravail.

Dans sa plus récente capsule radiophonique Des éprouvettes et des hommes, le chercheur Jean-Éric Ghia suggère d’aller un pas plus loin, afin de tromper le cerveau et lui faire croire que l’on est réellement au travail.

Les chercheurs en neurosciences nous recommandent de tromper notre cerveau en lui jouant des tours en lui donnant des indications de travail (…) Premièrement, tous les matins, on doit faire croire à notre cerveau que l’on part au travail. Il faut suivre le même rituel que l’on avait développé avant la pandémie. On se lève à l’heure, et surtout pas plus tard. »

Pour soutenir son argument, le chercheur rappelle une étude de l’université Western disant que si l’on modifie son horaire optimale de sommeil, on peut perdre en productivité.

La routine du matin doit être intégrale : heure du levée, douche, vêtements de travail, café et hop, on se met au travail. Le chercheur soutient qu’un passage sous la douche augmente la motivation et la concentration au travail (il ne cite pas de source, mais différentes études suggèrent que les douches froides ont un effet sur la productivité) et que le fait de s’habiller correctement « pour l’emploi » augmente nos performances cognitives.

Rigueur, rigueur, rigueur

Le conseil de « faire comme si on était réellement au travail » paraît en décallage avec les habitudes « décontractées » qu’ont développé les professionnels en télétravail.

En début de pandémie, un sondage d’un cabinet de dermatologie de l’Illinois a révélé qu’une personne sur trois prenait « moins de douche » qu’à l’habitude. Dans ce même sondage, 91% des télétravailleurs avouaient s’habiller de manière moins formelle au’au bureau. Dans un autre sondage, 44,8% des télétravailleurs citent le fait de ne pas avoir à s’habiller de manière formelle comme un avantage du télétravail.

Plus largement, le télétravail semble avoir ouvert la porte à de nouveaux comportements qui nous détournent d’une journée productive; selon un sondage de juillet 2020, un tiers des télétravailleurs mentionnent jouer avec leur animal ou avec leurs enfants; 31% font du ménage; et un surprenant 44% concèdent travailler tout en écoutant des séries sur Netflix ou à la télé!

Dans ce contexte, un rappel à faire preuve de plus de décorum en télétravail peut certainement nous ramener vers de meilleures pratiques de travail à distance!

A propos de l'auteur

Philippe Jean Poirier

Philippe Jean Poirier est un journaliste qui se passionne pour les mots, l’écriture, la recherche, la collecte de témoignages, les tendances sociétales et les raisons souterraines qui alimentent l’actualité. Email: pj_poirier@isarta.com

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page